Nellie Bly : dans l'antre de la folie

Livre

Ollagnier, Virginie (1970-....). Scénariste | Maurel, Carole (1980-....). Illustrateur

Edité par Glénat. Grenoble - 2021

Biographie en bande dessinée de la pionnière américaine du journalisme d'investigation N. Bly (1864-1922), qui s'est fait passer pour folle afin de pouvoir enquêter sur le traitement réservé aux résidentes de l'hôpital psychiatrique de Blackwell à New York. Elle y découvre un univers glacial où le sadisme et la misogynie dominent et où l'internement arbitraire est monnaie courante.

Voir la collection «Karma»

Autres documents dans la collection «Karma»

Vérification des exemplaires disponibles ...

Se procurer le document

Vérification des exemplaires disponibles ...

Suggestions

Du même auteur

Ils ont tué Oppenheimer / Virginie Ollagnier | Ollagnier, Virginie  (1970-....). Auteur

Ils ont tué Oppenheimer / Virginie Ollagnier

Livre | Ollagnier, Virginie (1970-....). Auteur | 2022

Une plongée au coeur de la guerre froide à travers le destin de Robert Oppenheimer, physicien inventeur de la bombe atomique. Après les bombardements d'Hiroshima et de Nagasaki, cet intellectuel humaniste et philanthrope, tourment...

Chargement des enrichissements...

Avis

Avis des professionnels

  • Coup de cœur des bibliothécaires 5/5

    Cet album est centré sur le témoignage de Nellie Bly, lorsque cette dernière s’est faite internée volontairement à Blackwell pour dénoncer le traitement inhumain réservé aux patientes ; elle en a tiré un livre intitulé « 10 jours dans un asile » . Il n’est pas facile d’être une femme dans l’Amérique de la fin du XIXème et Elisabeth Jane Cochrane qui devient journaliste sous le pseudo de Nellie Bly mène un combat pour dénoncer les injustices. Cet album extrêmement bien documenté est l’occasion de découvrir cette pionnière du journalisme d’investigation. A l’aide d’habiles flash-back, on découvre la jeunesse et la vie de la journaliste ainsi que les raisons qui l’ont poussées à faire ce métier. Le découpage est clair et de grandes planches reconstituent avec justesse les décors ainsi que l’architecture de l’époque. Carole Maurel mêle habilement réel et fantastique et son dessin rend moins cruel les sévices endurés par les internées. Un récit à la fois poignant et très intéressant. Un album réussi.

    Isabelle - Le 11 mai 2022 à 14:56